Pdf Lire [Les yeux rouges] é Myriam Leroy


Sur les r seaux sociaux est clairement un sujet d actualit je dois dire ue la fa on dont les femmes sont d peintes travers cette protagoniste silencieuse et soumise est tout sauf moderne et m a beaucoup d rang e Original et oppressant J avais bien aim Ariane mais celui ci pas du tout Le style du *monologue virtuel de Denis m a lass e et le personnage de la protagoniste victime de cet imb cile *virtuel de Denis m a lass e et le personnage de la protagoniste victime de cet imb cile Denis est d peinte comme la derni re des cruches Bref on est tr s loin du roman f ministe de l re post metoo ue j attendais analysant par exemple des ph nom nes sexistes tels ue la ligue du lol Je tiens souligner u il a aussi des hommes ui sont victimes de cyberharc lement ce n est pas propre la condition f minine Ce roman parvient synth tiser en Denis les vari f minine Ce roman parvient synth tiser en Denis les vari s de commentaires et d avis primaires u on lit sur les r seaux sociaux Denis caricature le personnage nervant de l homme se pr tendant ouvert et moderne mais ui v hicule l inverse sous pr texte d opinions intelligentes sur tout Cette partie est bien faite et le format d criture les messages de Denis repris tels u crits m a convenu Si je trouve ce livre utile car il d nonce une r alit je pense ue j aurais pr f r un format t moignage sans doute moins ais d un point de vue juridiue D un point de vue litt raire j ai pr f r son autre livre Ariane Une auteure suivre Gla ant a commence doucement on lit les emails et autres messages de Denis sans jamais avoir les rares r ponses de sa victime ils sont aga ants plus ue a ils suscitent un r el malaise mais bon on lit tellement pire tous les jours uand on est une femme je n ose m me pas imaginer uand en plus on est un personnage public et puis l engrenage se referme tout bascule Tout sonne extr mement juste dans Les Yeux Rouges de la retranscription des mojis foison jusu aux r actions de l entourage mais ignore le des m decins de la police des avocats tous en rajoutent au trauma la plupart du temps sans le vouloir et m me en se voulant bienveillant La visite de th rapeutes plus loufoues et charlatenesues les uns ue les autres fournit une note comiue ue j ai appr ci e Je ne sais pas si c est le but car apr s tout c est le d sespoir ui m ne consulter ces gens mais a m a fait sourire et surtout ne portez pas de boucles d oreilles Comme dans Ariane Myriam Leroy joue nous perdre on ne sait pas o est l autofiction et o est la fiction pure mais peu importe Les Yeux Rouges sont un reflet terrifiant du cyber harc lement et de comment notre soci t r agit. E en accusation Myriam Leroy traduit avec justesse et brio l’ère paradoxal du tout écrit de la violence sourde des commentaires et des partages de l’humiliation et de l’isolement du sexisme et racisme dressés sur le réseau en meutes« Tous s’approchèrent Elle n’existait plus.

URBAN FICTION
,
Tut tutting of wider society in general are ou sure Reclaiming Adoption you haven t brought this onourself she s a bit of a hypochondriac It s the sort of thing ou want to press into the hands of armies of bros tankies and alt rightersa very uncomfortable suffocating experience The ending absolutely believable So very Trumpian This is splendid work alarming political and highly contemporary and far smarter for its innovative narrative voices and slowly growing menace Highly recommended Une atmosph re lourde pesante Les sentiments de r volte et de d go t ui m ont accompagn durant ma lecture ne m ont toujours pas uitt La narration est totalement d tach ne m ont toujours pas uitt La narration est totalement d tach les 100 premi res pages et a m a un peu d stabilis e Dans uel tat d esprit la personne victime de harc lement peut elle tre aussi froide et d tendue alors u elle est agress e Ce manue de respect u elle subit non seulement par le biais de commentaires et du principal harceleur mais le d tachement de son entourage a va passer arr te de t en pr occuper uitte les r seaux Pu j ai pas d autres mots Il a aussi des effets n fastes non *Seulement Psychologiues Mais Physiues *psychologiues mais physiues accompagnent la descente aux enfers Comment peut on s D ue J avais beaucoup aim le roman Ariane de la m me autrice mais je n ai pas appr ci celui ci La personnalit si aga ante du harceleur Denis n est pas r aliste Comment cette journaliste pourrait avoir un change aussi long avec un tel beauf Le type est lourdingue au mieux une personne lambda aurait r pondu par un mail poli mais ferm afin de ne pas tre importun e plus longtemps Ce n est pas cr dible Il aurait fallu ue le harceleur soit un poil s duisant au moins au d part L on passe 70% du roman se demander comment et pouruoi elle s vertue le lire et lui repondre Les rebondissements finaux sont pas mal Dommage Malgr la bri vet du roman je n ai pas r ussi le terminer Au d but j ai trouv le style original On apprend conna tre la narratrice travers les messages envoy s par Denis J ai bien aim comment l auteur retranscrit le langage sur les r seaux sociaux notamment les emojis Sauf ue tr s vite a lasse L utilisation du pronom personnel tu m a rapidement irrit e puisu il pousse l identification avec la protagoniste et u on a juste envie de la secouer Denis est carr ment imbuvable ses propos sont d testables et on se demande bien comment elle continue lui parler On finit par la d tester elle aussi ui appara t comme une idiote finie se laissant manipuler sans rien r toruerSi le harc lement. ?riue où la fatalité n’a d’autre nom u’un insidieux et inexorable harcèlement Dans ce roman âpre où la narratrice ne se dessine u’au travers d’agressions accumulées de messages insistants où l’atmosphère étouffante s’accentue à mesure ue la dépossession se transform. ,

C est un livre tr s difficile lire de par son type d criture et De Par La Violence Impos E La par la violence impos e la ui n a aucun moment le droit la parole J ai cru ue je n allais pas pouvoir finir tellement cet agression est dure et baveuse Deplus on ne peut pas se raccrocher l criture ui ressemble vraiment celle des r seaux sociaux Il n The Ant and the Elephant Leadership For the Self y a aucun dialogue int rieur ui pourrait sauver un peu la narratrice Le seul b mol est ue la forme du roman est un peu bancale entre une volont de jouer sur des registres diff rents mais en faisant continuer l histoire Je ne comprends pas tous les choix esth tiues du livre Mais cela reste une uvre tr s maruante Leseux rouges parle du harc lement syst miue des femmes par les hommes dans notre soci t et en particulier sur internet et de son impact sur la sant et l absence de s curit des femmes L criture en discours rapport mot mot m a terriblement d rang e remu e nerv e au point d avoir du mal trouver le sommeil J ai eu le sentiment d entendre ou de lire des voix *ui m ont t si souvent adress es Malgr le fait ue j ai pens pendant *m ont t si souvent adress es Malgr le fait ue j ai pens pendant premi re moiti du livre u il m tait d sormais impossible de supporter ce ue j avais pu subir tant plus jeune je me suis surprise me dire ue j avais de la chance de n avoir jamais subi autant ue la narratrice ue ce n tait pas aussi grave finalement Il m est difficile de dire ue j ai aim ce livre tant donn le sujet mais je l ai trouv important et j esp re initiateur d une r flexion sur l objectification syst miue des femmes J ai aim le rythme et le style de la narration bien u il d shumanise enti rement la narratrice en l effa ant du r cit Brilliantly claustrophobic MeToo social media novel deploying a compelling removed narrator device whereby nearly all observations and voices in the novel are told through male third parties from the fan cum troll Denis to assorted social media haters through to patronising doctors and shoulder shrugging lawyers The author captures with impressive accuracy that cutesy confessional slightly menacing tone of a middle aged man trying to ingratiate himself into the sphere of a smart ounger metropolitan woman and his faux consensual just saying veiled alt right outlook She then relates it to the wider pressures on women throughout their lives the challenge of rejecting advances without provoking outraged comebacks slut ugly bitch whore etc that sense that men are so often carrying in their pocket a threat of violence when they re not demurred to And then the. « Il s'appelait Denis Il était enchantéNous ne nous connaissions pas Enfin de toute évidence moi je ne le connaissais pas mais lui savait fort bien ui j’étais »Une jeune femme la trentaine reçoit un message sur son compte Facebook C’est le début d’un drame à l’heure du num?.

Review Les eux rouges

Les eux rouges